Challenge de la Rentrée : 5 jours pour gagner en énergie et performer dans la durée #jour1

Secret d'excellence

 

 

Performance et énergie sont intimement corrélées.

Si vous vous sentez fatigué.e, que votre énergie globale est basse alors même que vous rentrez de vacances, plusieurs paramètres sont à étudier pour être en capacité de jouer dessus - et regagner en vitalité ! 

 

Ma proposition :

Chaque matin, durant 5 jours, je vous invite à vous envisager sous différents angles. Certaines propositions vous parleront, d’autres moins. L’objectif est d’identifier les axes de travail qui vous correspondent. Evidemment, les prises de conscience se marient toujours avec un engagement : celui d’agir. 

 

Prêt.e ?

 

 

JOUR #01 • Votre santé physique, priorité n°1

Si la santé physique est hors de mon champ d’expertise direct, considérez néanmoins que réaliser un bilan de santé est le premier réflexe fondamental lorsqu’un état de fatigue se maintient dans le temps. La sphère psycho-émotionnelle n’est pas toujours la principale source d’épuisement.

 

Or combien de personnes de votre entourage ne font pas le nécessaire vis-à-vis de leur santé ? Elles évoquent le manque de temps, promettent de s’en occuper, et remettent au lendemain. Les mois passent sans que rien ne bouge. Faut-il donc attendre que le corps craque pour envisager enfin de passer à l'action ?

 

Bien sûr que non. Pour autant, ce qui se joue est plus irrationnel. La logique faiblit sous la puissance des émotions. Derrière cette procrastination se cache une peur : celle de découvrir quelque chose de grave qui viendrait amoindrir son être tout entier. 

 

Le mental, allié à une puissante imagination, élabore alors tout un lot de scénarios dramatiques avec, bien souvent, un triple thème : la souffrance, la maladie et la mort.  Or, ils existent bien des motifs sans gravité qui ont le pouvoir d’amenuiser notre système entier. Il s'agit de les adresser.

 

 

Évidemment, ce type de pensée/scénario dramatique est incroyablement programmant à la non-action.

 

Loi du Cerveau oblige : la pensée précède toujours l’action.

 

Au delà des projections futuristes négatives dont nous sommes joyeusement tous capables, un autre sujet, plus délicat, se joue.

 

(Re)considérer notre nature organique

Pris dans la frénésie de nos activités, nous nous comportons comme des algorithmes ou des êtres bioniques quitte à en oublier notre nature organique. Peut-être y a-t-il des réalités à (re)considérer même si elles ne sont pas très confortables ? 

 

Dans le livre “Outils de Géants” de Timothy Ferriss, le Dr Peter Attia, docteur en médecine et ancien athlète de haut niveau (P. 88) expose ceci :

 

“Si vous avez plus de 40 ans et que vous ne fumez pas, il y a 70% à 80% de chances que vous mourriez d’un de ces quatres types de maladies : maladies cardiovasculaires, cérébrovasculaires, cancer ou maladie neurodégénérative.”

 

Ce n’est pas très réjouissant, j'en conviens. En même temps, regarder la réalité telle qu'elle est permet de mettre en place les bonnes stratégies.

 

Le Dr Attia poursuit : “Il y a deux manières de viser la longévité. La première, c’est de repousser la mort aussi longtemps que possible en retardant l’apparition d’une maladie chronique. On appelle ça le jeu défensif. La seconde, c’est d’améliorer son hygiène de vie. Il s’agit du jeu offensif.”

 

Aider son organisme à être dans de bonnes dispositions

Ceci étant dit, je vous offre une astuce actionnable immédiatement pour vous aider à passer à l'action si cela s'avère nécessaire. Il s'agit de pratiquer ce que l'on appelle : la neutralité émotionnelle. La vocation de cette technique est de diminuer tout stress inutile, énergivore et oxydatif. 

Comment la pratique-t-on ? 

  • En cultivant une pensée neutre, sans projection de scénarios internes dramatiques. 

  • Pour cela, un exercice mental. Dès que vos pensées obscures s’emballent, créez un énorme écran blanc intérieur. Faîtes en sorte qu'il soit aussi lumineux que possible au point de les absorber totalement.

  • En autorisant le stress à entrer seulement DANS LA RÉALITÉ et AU MOMENT où une situation se joue. Pas avant. Inutile de s’infliger de la souffrance inutile surtout si l’anticipation est erronée, ce qui est souvent le cas.

  • En agissant au bon niveau, c’est-à-dire par élimination, et votre santé est la première des priorités ! Votre bon fonctionnement global est fondamental à votre vitalité, et par extension, à votre bien-être, à votre capacité à rester aligné.e et à vos performances globales.

 

Votre plan d’action : 

  • Si pertinent, prendre un RDV chez son médecin généraliste pour des examens adaptés. Pour ma part, je couple médecine allopathique et naturopathie pour jouer le double jeu : défensif/offensif.

  • Tout comme vous le feriez pour un sport, habituez-vous à pratiquer la neutralité mentale quel que soit votre sujet de préoccupation. Éviter un taux de cortisol trop important dans son organisme est un cheval de bataille en soi ! On y travaillera.

 

Programme de demain :

À partir de demain, nous aborderons des sujets relatifs à tout ce qui peut altérer votre énergie; qu’il s’agisse de facteurs intrinsèques (comment son état d’esprit et sa manière de fonctionner agissent sur notre force d’action) ou extrinsèques (comment son environnement direct influence notre état d’être).

 

Vanessa Orzechowski, votre Coach Performance

 

 

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.