Challenge Énergie, Performance et Équilibre #Jour3

Secret d'excellence

 

 

 

Welcome back dans ce programme en 5 étapes pour (r)egagner en énergie et apprendre à performer dans l’équilibre.

 

En journée 1, nous avons revisité notre rapport à notre santé physique. Quelle attention portons-nous au véhicule qui nous porte tous les jours ? Sommes-nous passifs ou actifs vis-à-vis de notre santé ? Et si toutefois la procrastination l’emporte sur l’action, nous avons cherché à comprendre la peur qui se cachait derrière notre inaction et avons abordé une technique : la neutralité émotionnelle, pour renverser la vapeur. 

 

En journée 2, vous avez fait un bilan sur trois facteurs potentiellement énergivores dans votre vie si ces derniers ne sont pas adressés. 

  • La qualité de vos pensées
  • Votre ratio efforts/récupération 
  • Votre environnement/entourage

 

À ce stade du programme Performance & Énergie, le socle prioritaire est posé. Nous pouvons aller plus loin dans l’action.

 

#JOUR 3 • Un entrainement pour décharger son mental

 

Aujourd’hui, nous allons aborder deux exercices simples de préparation mentale avec la recherche d’un résultat : alléger le mental en libérant l’espace pris par les pensées toxiques, avec pour conséquence directe : un regain d’énergie.

 

Étape 1 - Inscrivez ci-dessous (cf. résultat du #jour2) :

  • (A) Départ : la proportion de pensées positives qui traversent votre esprit en moyenne : ………. (exemple. 60% de pensées positives en général)

  • (B) Destination : la proportion de pensées positives idéalement visée : ……...(exemple. Objectif de 90% constructives sachant que les 10% restant sont des pensées neutres)

 

Étape 2 - Votre plan d’action pour atteindre (B)

 

Exercice n°1 - Déjouer le biais de négativité

Notez que nous sommes tous.tes “victimes” d’un fonctionnement automatique nommé - biais de négativité. Ainsi, nous serions davantage marqués par les expériences négatives que par les positives. Conséquence n°1 ? Nous retenons plus facilement les échecs que les succès, les mauvaises nouvelles plus que les bonnes, les critiques plus que les compliments etc.  Conséquence n°2 : à haute dose, cette perception de la réalité est auto-génératrice d’un stress altérant notre discernement et notre santé à tous les niveaux. 

 

Il est certain qu’à une époque plus archaïque, ce mécanisme interne automatique avait le bénéfice de permettre aux hommes de survivre en esquivant tout danger potentiel. Si notre époque ne nous confronte plus à des animaux prédateurs à chaque coin de rue, elle nous expose désormais à une somme importante d'informations à gérer. Sans un certain niveau de maîtrise de soi, le système nerveux sympathique (SNS) et les hormones de stress s’enflamment pour nous aider à saisir les opportunités et éviter les dangers. Or exposés à une sur-sollicitation en tout genre, la plupart des gens sont en surchauffe. Comment éteindre le feu ?

 

Pour contrebalancer les conséquences de ce biais, développer une perception plus équilibrée de la réalité et refroidir la machine, vous avez dû entendre parler de la pratique de la gratitude. En d’autres termes, on pousse la polarité inverse en installant un biais de positivité. Si notre cerveau reptilien joue la carte de la négativité, notre néocortex nous invite à jouer celle de la positivité pour trouver le subtil équilibre entre vivre (profiter) et survivre (éviter le danger).  

 

Voilà pourquoi la pratique de la gratitude ou du verre à moitié plein est bénéfique pour réduire le stress et l'anxiété. L’exercice est donc de focaliser chaque jour son attention sur toutes les petites victoires du quotidien, et toutes ces petites choses qui font du bien : l’étreinte d’un proche, une discussion intéressante, un fou rire entre amis, une bonne séance de sport, un bon lit, un bon film...Personnellement, je pratique la gratitude en me lavant les dents, ce qui a le don de me donner plein d’idées nouvelles et de me mettre dans de bonnes dispositions pour la journée. Avec le temps, mon esprit s'est habitué à se focaliser naturellement sur tout ce qui me fait du bien au cours de la journée. 

 

Exercice n°2 - La technique du Sniper 

Il s’agit d’une technique de changement rapide appréciée pour sa capacité à nettoyer les pensées négatives coriaces de son système interne.

 

L’idée est la suivante : une pensée négative survient. Un peu comme dans un jeu vidéo, imaginez que vous l’explosez sans état d’âme en micro-fragments avec l’arme de votre choix : le Smith & Wesson à canon télescopique du Joker dans Batman, l’Auto 9 de Robocop, le Proton Pack de Ghostbuster, une flèche…Peu importe l'instrument, pourvu que vous vous autorisiez à utiliser la puissance de votre imagination à votre service.

 

C’est une méthode guerrière qui ne donne guère le choix aux pensées vampirisantes. Nous sommes clairement dans de l’éradication, et ça fonctionne


Un peu de visualisation pour concrétiser le tout

Imaginez intégrer un peu de ces deux techniques tous les jours, à une dose de 10% seulement - qu’est-ce que cela changerait à votre quotidien ? Prenez un instant et répondez à cette question.

……….

 

Admettons que vous soyez plus ambitieux.se en décidant de les intégrer à une dose de 30%, qu’est-ce que cela apporterait de plus à votre quotidien ? Prenez un instant et répondez à cette question.

……….

 

à une dose de 50% ?

……….

 

Cela demande de poser sa conscience sur son dialogue intérieur, j’en conviens, mais rappelez-vous, vous n’êtes qu’à quelques actions seulement de l’atteinte de votre résultat !

 

Programme de demain : réquilibrer votre ratio efforts générés / phase de récupération

 

Vanessa Orzechowski, votre Coach Performance

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.