Quand le deuil frappe à la porte d'un haut dirigeant : Thierry WILLIEME raconte.

Défi de Dirigeant

Thierry Willieme a été Président Directeur Général d’un des plus grands établissements de crédit  en France : General Electric Capital.  Il est aujourd’hui administrateurs de plus entreprises dont la Banque Postale Leasing et Factoring. 

 

Au-delà d’un parcours impressionnant, je vous présente un homme de tête et de cœur bien connu des siens pour être animé par deux valeurs fortes : la  bienveillance, et une soif de transmission. Ces qualités, il les a aussi forgé lors d’une perte douloureuse qui, contre toute attente, lui a permis de faire des bonds en avant.

 

Il ne suffit que d'un instant...

1995. Thierry a 38 ans, il est le nouveau manager d’une petite agence en Normandie chez IBM. Il est heureux et fier. Il ne s’est jamais senti meilleur qu’un autre, ni investi d’une grande ambition. Il n’a pas fait de grandes études et l’époque veut qu’il ne soit pas évident d’évoluer sans la barrière rigide de certains diplômes, alors être promu aux résultats est une grande chance. Thierry savoure sincèrement sa condition et se sent prêt à donner le meilleur pour IBM et sa nouvelle équipe. Dehors, le ciel est bleu. La vie lui sourit.

 

Il ne suffira pourtant que d’une fraction de seconde pour que le ciel ne s'assombrisse soudain. Thierry vient d’apprendre que ses parents ont eu un grave accident de voiture. “C’est le choc, papa est décédé dans l’accident et maman est dans le coma entre la vie et la mort”. À quoi tient la vie ?

 

Face à cette douloureuse épreuve, les membres de sa direction lui proposent de prendre le temps nécessaire pour organiser les obsèques de son père, rester auprès de sa mère, mais aussi de prendre du temps pour lui. Ils le rassurent, ils lui trouveront un autre manager qui prendra le relais, si tel est son désir.

 

Thierry doit faire un choix. Comment gérer cette épreuve sans s'effondrer ?  

“Je me suis rappelé les conseils de ma grand-mère. Sa fille aînée est décédée d’une rupture d’anévrisme à l’âge de 20 ans. Pour ne pas sombrer dans la folie, elle a voulu travailler pour rester en mouvement, coûte que coûte. À cette époque, les femmes n’ont pas le droit de travailler sans autorisation. Elle trouve alors un travail de responsable de cantine et se donne comme mission de bien faire manger les jeunes. A travers elle, j’ai appris qu’à l'arrêt, on tombe; dans l’action, on avance.” 

Ce souvenir lui donne une direction. Il prend la décision de ne pas s'arrêter.

 

Il lui faut néanmoins consulter son équipe. Il lui faudra se partager entre l’agence de Normandie et sa maman, dans un état critique à l'hôpital d’Epinal. L’organisation sera délicate et les moyens de travailler à distance se résument à un téléphone fixe et à une messagerie.Il expose alors la situation à ses 8 collaborateurs et leur pose cette question : “Et vous, que voulez-vous ?”

 

Le costume sombre et la cravate du manager tombent alors au profit d’une discussion cœur à cœur. “A cet instant, j’ai rencontré les hommes et les femmes de mon équipe. Ils ont écouté mes émotions et une connexion puissante s’est créée.” La réponse a été immédiate “On veut rester avec toi, on va t’aider!”.

 

“Ce type de discussion où on enlève les masques et le personnage que l’on joue amène une puissance sans pareil dans les relations. Elle donne du sens à la question : pourquoi veut on gagner et pourquoi veut on faire de bons résultats ?  L’accident n’a pas arrêté une partie de ma vie. À une période où l’on disait : "j’ai un travail ET une vie" - Je répondais : "c’est faux, nous n’avons qu’une seule vie". Nous incarnons une fonction, nous adoptons des postures mais nous ne sommes qu’une seule personne. Cette épreuve a créé une étincelle en moi et m’a conduit vers une connexion plus authentique avec moi-même et les autres. J’ai appris à écouter les émotions et à adopter un langage plus profond : celui d’être humain à être humain.”

 

Son équipe le soutient au long cours. Lorsque l’un deux vient voir Thierry pour lui dire “Qu’est-ce que je peux faire pour toi ?”; Thierry répond invariablement “Rien d’autre que ta contribution aux objectifs et ce sera top”.

Il s’est donné une mission à réaliser à travers le brouillard de cette épreuve : prendre soin de ses collaborateurs, bâtir des relations basées sur la confiance et réaliser une belle année. Il observe qu’en son absence, ses collaborateurs s’auto-régulent par eux-même. Face au drame vécu par leur patron, ils ont appris à se focaliser sur l’essentiel et à relativiser les petits aléas du quotidien.

 

Dépasser les faux semblants pour revenir aux fondamentaux

Cette année-là, Thierry et son équipe réalisent une des plus fortes performances jamais enregistrées. Au siège d’IBM, la direction a vu des changements incroyables opérés entre Thierry et son équipe. Dans la petite agence de Normandie réside un fort état d’esprit sportif de collaboration, bien loin des cerveaux branchés sur le mode menace. Tous ont appris à dépasser la théorie et les faux semblants pour revenir aux fondamentaux, mais également au triptyque : plaisir, confiance et solidarité, primordial dans l’alchimie de la réussite.

 

“Les drames de la vie font relativiser. Qu'a-t-on vraiment à perdre ? Lorsque j’ai été au bord du chemin, une main s’est tendue. Je crois que l’être humain est fondamentalement bon. Je crois en la bienveillance vis à vis de soi et des autres. Quand ton travail te fait vivre parce qu’il te porte, la force du lien social est l'une des plus belles choses qui t’arrive.”

 

Thierry a été promu l’année d’après manager d’une des plus grosses agences d’île de France. Il continuera une très belle ascension qu’il n aurait jamais espérée. Lorsque je l’ai rencontré pour la première fois, il était alors Président de GE Capital. Nous avons ri, parlé poésie et sagesse en entreprise. Bien au-delà du statutaire, l’homme rayonne de cette humanité qui fait tant de bien. Avec lui, je ne doute pas un seul instant : rien ne vaut plus qu’une vie authentique.

 

Thierry a co-écrit un livre riche d'enseignements intitulé "La Juste Bienveillance pour une entreprise alignée performante" paru en Juillet 2021.  Il est accessible gratuitement depuis ce lien : https://ioagile.activetrail.biz/livre-juste-bienveillance (En cas de problème de réception, vérifiez bien dans vos spams ou contactez Thierry depuis LinkedIn)

 

Retrouvez l'offre de coaching performance dédiée aux entrepreneurs et cadres dirigeants sur cette page  !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.